Dystopie…

Tout va bien, merci.

La guerre c’est la paix.

Vous vous demandiez ou j’étais passé pendant un mois [vous n’en saurez rien :=)] et avez commencé un traitement à la méthadone pour compenser le manque.
Arrêtez tout, j’suis re-là.

Re-là, et toujours entrain de m’étonner sur la capacité de tout un chacun [et j’suis pas forcément en reste] à défendre, même de façon complètement aberrante, les plus grandes conneries.

Tout part d’internet quand j’ai, tel un Dreyfus virtuel sur des forums, accusé il y a quelque jour la guerre d’être pas très cool, voir pas gentille et même carrément le mal tout en affirmant que l’armée c’était d’la merde sans nom et qu’elle n’était de toutes les façons principalement utilisée que pour aller zigouiller d’autres gus et que d’façons on en a pas besoin d’autant, voir qu’on en a, le plus souvent, pas besoin du tout. Bézef, keud, nada.
J’ai peut-être aussi osé lancer qu’on se porterait bien mieux sans toute cette merde.

Forcément, à dire des conn’ries pareilles je n’ai eu que c’que j’méritais, à savoir une levée de boucliers en règle de la part de tous les rednecks qui pouvaient passer par là. Ça donnait ça [morceaux choisis avec fautes d’origine] :

  • Pourquoi aller a l’armee, me direz vous? Par ce que ceux qui y vont, traversent l’enfer. Ils y restent desfois. Ils partent et ne reviennent jamais desfois. Mais si personne ne partait, alors cet enfer serait venu a nous, a ceux que l’on aime, et a ceux qui sont restes derriere nos dos quand nous on partira dans l’enfer de la guerre. On meurt comme des fous, mais au moins ceux qui sont derriere, eux, ils sont en sécurité.
  • […]je défends, les soldats. Ceux qui meurent, pour d’autres. Ceux a qui on as promis l’honneur et la dignite. […]tu ferais quoi si une bande de gens armes jusqu’aux dents se pointent dans ta ville et commencent a tirer sur tes proches?
  • Tu feras quoi quand les crouilles débarqueront en masse?
  • Si on se baté pas pour la paix yaurait pas la paix comme on la conné.
  • Pardon mais l’armée c’est le seul rempart que l’on a contre le chaos dans le monde entier. Si il n’y avait pas l’OTAN, les guerres ravageraient la planète.

Évidement, j’ai beaucoup ris.
Avant de réaliser ce que je venais de lire et, conséquemment, d’aller me prendre un remontant pour faire passer le choc.

Curieux, j’ai posé à droite et à gauche des questions vraiment connes histoire de, comme qui dirait sonder un peu le climat et savoir ce que chacun en pensait. Comme d’hab’ le résultat est prévisible et quand même édifiant  : « la guerre c’est mal, sauf à l’époque contre les nazis tu vois…ouais, non attends moi j’irais jamais à l’armée hein! J’veux dire, j’ai envie d’être libre, hein, quand même….mais bon, ‘fin y’en a b’soin quand même. Déjà faut bien main’tnir la paix et faut aussi se défendre, on va pas s’laisser baiser non plus ».

Vous aurez noté, j’en suis certain l’énorme stupidité de cette réponse [retranscrite presque parfaitement] qui synthétise à peu près le tout :

  • L’opposition à la guerre et l’affirmation implicite que les guerres ne sont pas justes [sauf exception]
  • L’idée qu’on aille faire des milliers de morts pour la paix
  • L’opposition armée/liberté
  • L’affirmation que si on est pas armés, on s’ra entubé par tous ces ennemis [toujours flous et/ou invisibles] qui nous entourent et n’attendent que de nous envahir, embarquer nos femmes, violer nos chèvres et nous foutre en camps d’travail. Merde.

Déjà, pourquoi qu’on lance des guerres hein?
Non, sans déconner, vous marrez pas et sortez vous les doigts du cul pour faire tourner un peu vos neurones.

Loupé, c’est pas par altruisme.

Le jour où un pays s’ra capable de claquer des centaines de milliards d’€uro-Pesos pour aider sans arrières pensées un tas d’étrangers on pourra tous courir tous nus dans un grand champs d’fleur. Non : on fait la guerre pour de la thune [sous toutes ses formes], pour un territoire nous apportant une supériorité par rapport à untel ou pour renforcer sa position politique en interne ou à l’international.

On peut parler de la Libye [cette grande oubliée qui ne fait plus le buzz] où l’Europe se trouve pour tenter de faire oublier ses déboires face aux révolutions arabes et son soutient aux dictateurs [ex, ou encore place] tout en, allions l’utile à l’utile, s’assurant que Kadhafi ne s’en prenne pas ni au pétrolier transitant par le canal de Suez à destination de chez nous, ni ne transforme les puits en feu d’joie comme Saddam avant lui. Hors de question, par contre, d’accueillir chez nous les gens qui fuient cette putain de guerre [ mais qu’on est entrain de soit disant aider]…et qu’on a de toutes façons contribué à laissé dans la merde la plus noire en soutenant activement leurs tortionnaires.

On peut parler du Golfe, [où il s’agissait encore de pétrole mais aussi d’éviter qu’Israël se prenne une branlée] ou du Vietnam [qu’on ne voulait pas laisser au communistes] et de l’Indochine [comment ça on nous prends les terres qu’on avait pris aux autres?], de l’Afghanistan [encore des communistes] ou encore de la Guerre Sino-Japonaise qui n’est rien de plus que l’indexation de territoires et la soumission de populations entières pour le bénéfice de bibi.

En un mot comme en 100, c’est toujours une histoire de mettre en scred’ son zizi dans l’anus de l’autre, généralement sans vaseline.

Donc, puisque la guerre c’est mal et motivé par des intentions quoi qu’on en dise plus que douteuses….en quoi est-ce donc bien d’entretenir une force armée [et des arsenaux ridiculement pleins]? Et a fortiori de l’employer?
On me ressortira les poncifs de l’aide aux population lors de catastrophes naturelles toussa, et je répondrais que ce sont des missions bien plus que marginales et que si ce n’est que ça pour vous rendre heureux, on peut envoyer tous les soldats chez les pompiers. Point.

Mais là j’entends encore ce « ben à cause de l’ennemi! Faut s’défendre si on veux pas s’faire écraser ».
Ecrasé où? Quand? Pourquoi? Et par qui ?
Ben précisément par personne mais à vue d’nez par un peu tout l’monde…les autres, l’ennemi, le fameux monsieur tout en noir armé d’un grand couteau et qui nous attends au tournant pour nous faire un sourire de là à de là. Ces forces de l’ombre qu’on a pas encore vu mais qu’on nomme à mots couverts, qu’on désigne à moitié sans vraiment savoir qui sait. Bref, tous ceux qu’on connait pas mais qu’on est certains qu’ils nous en veulent à nous.

Bon, des dangers dont on parle on va en faire une liste très rapide :
1 – les rabzouz fanatiques en robe de chambre dans des grottes
2 – l’autre rabzouz dans son palais présidentiel
3 – le coréen [fou]

De base, ça fait léger.
Ça le fait d’ailleurs encore plus quand, deux secondes après avoir lu cette liste, on se rend compte que les premiers non ni territoire ni armée et que les deux autres ne peuvent agir que dans leurs zones géographiques respectives à moins de fondre un putain de gros fusible et de lancer une tête nucléaire sur le premier nom croisé dans l’annuaire histoire d’être complètement oblitérés et atomiquement vitrifiés dans la seconde qui suivra.

============================================================================

L’inde et le Pakistan se regardent en chiens de faïence pour le Cachemire, les pays d’Afrique sont en guerre civile et tout l’monde s’en est toujours cogné sauf quand ça gênait l’arrivage de matières premières, les pays d’Amérique du Sud à aussi bien trop à faire chez eux pour aller s’amuser chez les voisins, Israël est comme un poil pubien atomique dans le potage des rabzouz du coin et l’immense majorité des pays du monde n’a, par manque de moyens et/ou parc’que c’est mauvais pour les affaires aucune volonté guerrière.

Je ne suis pas expert militaire, ni expert en géopolitique/géostratégie mais j’pense pas être loin très loin de la vérité en me disant que la plupart des derniers conflits incluant au moins deux pays distincts ainsi que les futurs ont été, sont et seront par la volonté des grandes puissances de mettre la main sur ce qu’elles n’ont pas encore….ou par un pétage de câble de tous ceux qui s’en seront pris plein la mouille pendant trop longtemps. Visiblement, la « paix » mondiale n’est envisageable que si tout le monde a son cul côté en bourse et marche d’un même pas.

Avoir une armée et un arsenal digne de la caverne d’Ali Baba c’est tout sauf « pour le bien commun », tout sauf moralement défendable et au pire, en regardant un peu de traviol un mal nécessaire. Et puis partir en guerre c’est comme gagner la coupe du monde mais en moins fort, ça fédère les tous les cons du pays autour de la même pétoire, ça fait tourner la machine industrielle, ça sauvegarde la tirelire et plus on a de troufions, moins on a de chômage alors….

Alors rien : c’est toujours un lingot de merde et quand j’entends qu’on fait la guerre pour la paix, pour les autres, pour le « bien » j’ai envie de coller des tartes et de demander, comme sur l’image, combien il faudra encore empiler de cadavres pour l’atteindre, cette soit disant putain de foutue paix.

Publicités

5 commentaires sur “La guerre c’est la paix.

  1. Teg
    18 juin 2011

    J’aime beaucoup le « et s’il y avait pas l’armée tu ferais quoi si des mecs armés venaient chez toi ? ».

    Grosse confusion des sens.

    1) s’il n’y avait pas l’armée, il n’y aurait pas d’Etat (du moins tel que nous le connaissons) de Droit. Nous serions tous au même niveau à savoir : se défendre pour survivre…
    En ce cas, si des mecs débarquent chez toi armés et que t’es pas prêt, c’est juste tant pis pour ta gueule.

    2) si des mecs armés débarquent chez moi, c’est surement pas l’armée qui viendrait…

    Du coup l’argument est un mix pathétique entre l’état actuel de notre société et une vision parallèle d’un état chaotique proche d’une conception primaire et ultra superficielle de l’anarchie.

    Du coup, cqfd, l’argument est complètement… vide de sens. Ce serait dire que Star Wars c’est pas possible car à l’heure actuelle on ne maîtrise par la construction d’engins spatiaux. On se demande où se cache la pertinence du propos…

    Bref, l’armée… honnêtement je m’en tamponne le coquillard et ceux qui la défendent défendent aussi une forme de société. L’armée appartient à une forme idéologie sociétale bien définie qui est fortement contradictoire avec le principe d' »Egalite, Liberté et surtout Fraternité »… Mais bon les paradoxes en politique c’est comme les frasques sexuelles des politiques, ca agite le bocal au début mais à la fin tout le monde oublie. Et se dit que finalement c’est comme ça et pis voilà…

  2. Ridiculement semi-class
    19 juin 2011

    oui mais…. s’il n’y avait pas d’armée, aurions-nous pu profiter de cette réplique légendaire dans « le poulpe » :

     » – T’as déjà sucé un militaire?
    – Euh… non. Enfin, pas que je sache.
    – Alors tu connais rien à l’Amour »

    Rien que pour ça, les militaires doivent perdurer, afin que nous puissions tous un jour effleurer « l’Amour » du bout de la langue.

  3. Tchoupi Tchoupa
    20 juin 2011

    Un truc à leur rappeler, aux petits malins d’Internet… La ligne Maginot, c’est FINI! En ce qui concerne la sécurité des civils, la menace actuelle c’est le terrorisme. Certes, ça touche les civils dans des endroits très fréquentés : trains, immeubles avec beaucoup de les étages… Mais je vois mal un monsieur à forte pilosité faciale frapper à ma porte pour me dire que c’est lui le nouvel Occupant. Pas assez de nombre, comme il est précisé là. L’attaque est envisagée différemment, et j’espère dans cette optique que l’armée sert à faire des recherches sur ces nouvelles technologies de guerre (arme bactériologique ou je ne sais quoi), à trouver de nouveaux moyens de protection, et dans le pire des cas à savoir comment riposter (autre que le bouton rouge).

    D’un point de vue général, ne nous leurrons pas, l’armée sert à rassurer le français moyen. Comme les petits neuneus cités ci-dessus. Plus d’armée? OK, panique générale! On va tous y mourir! On va tous y mourir!

    Bien sûr, ça ne justifie pas le budget colossal engouffré pour l’armée au détriment d’autres parties comme, euh, je sais pas, euh, la CULTURE par exemple? 1% du budget de l’État. Si on peut avoir quelques autres miettes, ce serait bougrement sympa. On pourrait travailler à rendre tous les Français éduqués et devenir des êtres parfaits comme la Tâche. Ouais, moi aussi j’suis idéaliste.

  4. Teg
    20 juin 2011

    La tâche ? parfait ? Mazette voilà cocasserie et je m’y connais. Non gageons que c’est justement le contraire, l’ataraxie est un luxe que jamais il ne faut adorer.

    Par contre, tout comme tuer les cons relèveraient de la gageure herculéenne, éduquer tous les Français serait quand même un acte des plus inopinés. A quoi servirait la tâche ? A lustrer les parquets. Non je vous le dis ma bonne dame, tou’fou’l’camp !!!

  5. Uriah
    22 juin 2011

    mmmoui…
    l’armée ça sert surtout à payer très cher des cons en uniforme et des nouveautés technologiques pour mieux tuer cet ennemi imaginaire. Et puis accessoirement, ça permet de ne pas remettre un question une aberration de connerie qui existe depuis bien trop longtemps : moi être chef, moi décidé que toi taper lui. -_-

    article assez intéressant par ici :
    http://blog.alexanderhiggins.com/2011/06/18/guardian-eisenhowers-worst-fears-true-invent-enemies-buy-bombs-29271/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 17 juin 2011 par dans haine ordinaire, Les Affaires des autres, et est taguée , , .

Lecteur, Lectrice, tu m'aimes mais le RSS t'emmerde et tu ne veux quand même pas louper mes dernières bavures? Abonnes toi en entrant ton email [et c'est Gratuit]!

Rejoignez 57 autres abonnés

Et oui….moi aussi.

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.

%d blogueurs aiment cette page :