Dystopie…

Tout va bien, merci.

Mais c’est d’la merde! C’est du polyphosphaté!

On m’a encore bassiné avec cette connerie de vote utile.
Encore.

A croire que certains n’imprimeront jamais à quel point cette pratique est sale, anti-démocratique et combien ça mérite amplement sa ration de claques dans la gueule. Je ne pensais avoir besoin de faire de l’argumentaire, même court et moisi…et pourtant [naïf que je suis]. Outre ce que j’ai déjà évoqué dans mes précédents billets, les derniers jours m’ont donné l’illustration parfaite à ma position.

Ce week-end, Claude Gluant Guéant, ministre de l’intérieur du fondement a gentiment laissé glissé, tout enrobé de vaseline, le fait que « Non ma bonne dame, toutes les civilisations ne se valent pas. Moi j’préfère celles qui sont pour la liberté, l’égalité…vous connaissez le refrain hein?! » et Harlem Trop-Du-Ghetto Désir de rebondir aussitôt via Twitter :

La provocation pitoyable d’un ministre réduit à rabatteur de voix FN.

Lecteur avisé que tu es, tu m’diras : et alors?
Alors après une baffe, je te dirais que, quand même, ça se pose là en terme de maladresse voir de stupidité pure et simple et que ça ne donne pas spécialement envie de participer au jeu politique actuel. Pas que j’sois pas d’accord, sur le fond, avec notre Harlem national mais sortir ça c’est :
1 – faire le petit énervé gauchos qui sort les point godwins comme la boulangère les croissants
donc
2 – éviter de réfléchir
donc
3 – se faire défoncer dans les médias quand Gluant rétorque comme prévu : « Ah ouais? Ça veut dire que tu kiffes lapider les femmes? Que pour toi la Corée du Nord c’est Bueno? »
et comme de juste
4 – passer pour un con et confirmer sa position de faiblesse en commençant sa réponse par « ouais mais nan, en fait c’que j’veux dire tu vois c’est….. »

Non, personne n’a pensé a poser une question intelligente comme, j’sais pas moi : « Et nous, on en est où avec notre usine à pauvres? »

A chaque connerie de ce genre, se pose la question de l’état politique et démocratique dans lequel se trouve [entre autres] notre pays et la réponse de tomber aussi sec : blessure grave / dégénérescence avancée des tissus / pronostic vital engagé.
Pour moi, il est hors de question de participer à ce cirque et de voter pour l’un par rancœur/peur/haine de l’autre. Il est impensable de me voir confisquer ma voix parce que des pièces sur l’échiquier, je ne peux que choisir la moins abimée. Impossible de tenter de sauver une république qui a perdu de vue ses objectifs et qui se moque complètement de sa propre dignité.

Si la droite [mettant comme un bourrin UMP et FN dans l’même sac] continue comme elle l’a toujours fait, l’opposition [j’en pleure de rire] a, en la personne du PS, arrêté de traiter les problèmes, arrêté de réfléchir, arrêté de s’opposer et de proposer pour devenir la pâle-copie du voisin, les crocs et l’expérience en moins. Au final, elle ne doit sa présente popularité qu’à la mauvaise note de l’actuel squatteur du palais présidentiel et de sa clique….on le voit dans chacune [ou peu s’en faut] de ses frasques quand elle nous rappelle, siphonnant par là même l’essence du jeu politique : « si c’est pas nous, c’est eux. Fais ton choix, t’as pas l’choix. »
Entre la peste et le choléra mais le même tube de lubrifiant, moi je préfère me retirer de cette arnaque et voter blanc parce qu’avant même de savoir si je suis de gauche ou de droite, je sais que ce qu’on me vend maintenant, c’est pas mangeable.

Que faire donc, lorsque nos politiques ne sont plus que des gosses se bagarrant dans un bac à sable; évitant les problèmes de fond pour s’en prendre au voisin gros, maigre, mal habillé, ou encore mou. Réagissant au quart de tour en décochant au copain qui nargue un bête coup de pied dans la rotule pile au moment ou la maitresse regarde? Que faire lorsque la seule raison de soutenir quelqu’un c’est de ne pas vouloir soutenir l’autre? Quand vouloir diriger les affaires de la cité de signifie plus « vouloir faire mieux » mais « ne pas faire pire que l’autre »?

Voter utile?

…Merde : Jean-Pierre avait raison.

Publicités

4 commentaires sur “Mais c’est d’la merde! C’est du polyphosphaté!

  1. airthehache
    7 février 2012

    On en parlait tout à l’heure, le niveau du débat public en France est pitoyable. On a eu le droit au « pauvre mec » de François, un peu naïf pour le coup, puis à la magnifique comparaison du PS au pouvoir avec une Tsar Bomba de la part de ce cher Accoyer, sans doute trop frustré de n’avoir vécu la 2nd GM que dans le ventre de maman. Puis la dernière pondue par ce cher Claude. Une de plus à son palmarès. L’ensemble en moins d’un mois…

    On ne se reconnait plus dans rien, et on se retrouve avec comme « propositions » une succession de petites phrases, piques en tout genre, patati patata.

    Et tout ça pour quel choix ? Un vote blanc non comptabilisé ? Une abstention, désespérée mais négation pur et simple d’une quelconque idée de civisme ?

    Y’a quelque jours j’étais présent à une réunion d’un groupe politique ébroïcien ancré à gauche (avec un Champredon en mode serrage de pogne pré-électoral). Ils avaient invité Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot, le couple de sociologues directeur d’études aux CNRS. Ils présentaient leur bouquin Le Président des Riches. Je vais pas m’attarder sur le bouquin (au demeurant intéressant), c’est pas le sujet. Mais au cours du débat, j’ai été frappé par l’intervention d’une enseignante. Cette dernière criait sa foi en la démocratie et appelait les p’tits jeunes ( :0) ) à aller voter.

    Oui, mais voter pour qui ? Voter pour quoi ?

    Pinçon-Charlot de répondre que le vrai scandale est de ne pas comptabiliser le vote militant qu’est le vote blanc. Sur ce point je suis d’accord.

    Pour l’anecdote, les deux sociologues et Champredon sont des soutiens déclarés au Parti Radical de Mélanchon. Bof bof… :/

  2. Miss PMF
    7 février 2012

    En réalité, et je pense que le grand Maître de Dystopie le confirmera, le vote blanc est compté, mais… dans les résultats généraux, il est fondu avec l’abstention. Il faut aller creuser sur les sites, chercher les résultats détaillés pour avoir le taux de vote blanc. Inutile de dire qu’il faut être méga supra motivé de sa race.

    Ils appellent ça un dialogue politique. Hmm. Mais attendre que son adversaire parle pour s’écrier « vous avez vu, il dit d’la merde! » c’est pas un dialogue. Ce n’est pas non plus un programme de proposer le contraire des idées de l’autre côté, avec de la mollesse en plus. Vraiment l’exact contraire. Quand à droite, on crie « dehors les bougnouls! », à gauche on vomit un pathétique « il faudrait un peu remonter le niveau scolaire parce que quand même pas savoir lire au collège… bon, on dit pas que c’est pas bien hein, enfin, c’est pas top non plus, mais… »

    Personne n’a de vraies idées. Mais heureusement, toute leur formation et leur expérience sont là pour les aider à dissimuler ça. Dommage que ça ne marche pas. Aux yeux des gens qui se sont pas encore fait aspirer la matière grise, du moins.

  3. airthehache
    7 février 2012

    Ce n’est pas si évident que ça. Le vote blanc peut être comptabilisé, je crois qu’il faut se méfier du type d’élection et du lieu. En gros, il faut vérifier les conditions de nullité d’un vote avant de faire la démarche (est-ce qu’il faut mettre un bulletin blanc ? Est-ce qu’une enveloppe vide suffit ?). Mais je me demande si dans le cas d’un scrutin présidentiel le vote n’est pas purement et simplement déclaré nul…? Autant dire sans aucune valeur représentative.

    Et j’ose espérer que ça ne soit pas pris en compte dans l’abstention, parce que pour le coup ça serait profondément malhonnête, tant au niveau éthique qu’au niveau de la légitimité du scrutin.

    • La Tâche
      12 février 2012

      Le Grand Maitre confirme que le vote blanc est compté.
      Cependant, comme le dit l’article 66 du code électoral :
      « Les bulletins blancs, ceux ne contenant pas une désignation suffisante ou dans lesquels les votants se sont fait connaître, les bulletins trouvés dans l’urne sans enveloppe ou dans des enveloppes non réglementaires, les bulletins écrits sur papier de couleur, les bulletins ou enveloppes portant des signes intérieurs ou extérieurs de reconnaissance, les bulletins ou enveloppes portant des mentions injurieuses pour les candidats ou pour des tiers n’entrent pas en compte dans le résultat du dépouillement.

      Mais ils sont annexés au procès-verbal ainsi que les enveloppes non réglementaires et contresignés par les membres du bureau.

      Chacun de ces bulletins annexés doit porter mention des causes de l’annexion. […] »

      Ils sont donc fondus avec les bulletins nuls, sans aucun poids ni pouvoir donc.
      Très malheureusement.

      La Tâche

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 7 février 2012 par dans Les Affaires de la Ville, société, et est taguée , , , , .

Lecteur, Lectrice, tu m'aimes mais le RSS t'emmerde et tu ne veux quand même pas louper mes dernières bavures? Abonnes toi en entrant ton email [et c'est Gratuit]!

Rejoignez 57 autres abonnés

Et oui….moi aussi.

  • @vueling inside Fight VY8016...blocked since 40mn on BCN tarmac with no info whatsoever, and no com' from crew. Cheers. 3 months ago
%d blogueurs aiment cette page :